S’implanter en Lettonie : pourquoi la choisir ?

De plus en plus d’entrepreneurs ont choisi de faire des investissements directs à l’étranger en Lettonie. Pourquoi se tourner vers ce pays pour installer sa prochaine entreprise ? Réponses.

Un gouvernement favorable à l’investissement étranger

Une enquête menée par la banque mondiale a permis de constater que la Lettonie figure dans le top 20 des pays avec une « indice de facilité dans le monde des affaires ».

Ce classement n’est pas le fruit du hasard. En effet, inciter les investisseurs à créer des entreprises est une priorité pour ce pays de l’Est depuis son indépendance. Pour encourager ces entrepreneurs, l’Etat a donc pris des mesures pour les aider à s’installer facilement.

En s’implantant en Lettonie, les sociétés étrangères profitent non seulement d’un environnement entrepreneurial bénéfique pour les affaires (absence de crise politique …), mais bénéficient de l’appui financière du gouvernement.

Pour appuyer les projets de petites et moyennes entreprises (PME), l’Etat a également mis en place les crédits et semi-crédits.

Notons que le pays a un faible endettement public. Il est de 35% du PIB (Produit Intérieur Brut). Ce qui est largement inférieur à celui des autres membres de l’Union Européenne.

Une fiscalité attractive et peu compliquée

 La Lettonie a un niveau de taxation bas. Cela lui permet d’attirer les entrepreneurs recherchant de nouveaux moyens pour optimiser leur fiscalité. L’optimisation des impôts permet en effet aux entreprises de faire plus de profits.

En ce qui concerne le taux d’imposition sur les bénéfices des sociétés, il est de 20% en Lettonie. Le calcul de l’impôt s’effectue à partir de deux principaux éléments : les bénéfices distribués et les plus-values.

En réinvestissant ses bénéfices, un entrepreneur n’est pas soumis à l’impôt sur les sociétés. Cette exonération lui permet d’avoir des fonds supplémentaires pour faire marcher son business.

Le gouvernement taxe également les personnes physiques. Ces dernières doivent s’acquitter de l’impôt sur le revenu. La valeur de cette taxe est de 20% au minimum. Ce pourcentage n’est valable que pour ceux qui ont engrangé 20 000 € et moins. Au-delà de ce montant, le taux d’impôt passe à 23% et 31,4%.

Pour les sociétés soumises à la TVA, l’impôt s’élève à 12% et 21%.

 

Des démarches de création légales

En implantant une société en Lettonie, les entrepreneurs ne risquent pas de se retrouver face à un drapeau rouge. Le pays n’étant pas dans la liste noire des paradis fiscaux sur le continent européen. Les investisseurs sont donc libres d’établir leurs entreprises sans avoir à craindre les contrôles fiscaux.

Lors de l’établissement de son dossier, la firme doit obtenir les autorisations liées à sa fondation. Cela requiert plusieurs démarches que l’on peut sous-traiter à un spécialiste de la création d’une entreprise en Lettonie. Avec l’appui de ce professionnel, le délai d’immatriculation d’une société dans ce pays de l’Est ne prendra que quelques jours.

Enfin, il est important de souligner qu’en Lettonie, les entrepreneurs bénéficient d’une main d’œuvre de qualité. Il existe beaucoup de polyglottes (parlant anglais, russe et allemand) qui y proposent leurs services à prix abordable.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *